Mon CV
Réalisations

 

Calendrier
Liens

 

Histoires
Sydney 2000
Salt Lake City 2002

 

Escrime
Drapeaux

Histoires olympiques


1994 : Lillehammer

Sports
biathlon, bobsleigh, combiné nordique, hockey sur glace, luge, patinage artistique, patinage de vitesse, saut à ski, short track, ski acrobatique, ski alpin, ski nordique

Ces Jeux de Lillehammer marquèrent un tournant dans l'histoire olympique. Depuis 1924, les Jeux d'hiver et les Jeux de l'Olympiade étaient organisés la même année. En octobre 1986, le CIO décida de décaler à partir de 1994 les Jeux d'hiver, qui auront lieu dorénavant au cours de la deuxième année de chaque olympiade. Ainsi, en 1994, c'est la ville norvégienne de Lillehammer, battue par Albertville pour l'organisation des Jeux d'hiver de 1992 qui reçut les XVIIes Jeux d'hiver.

Quelques petits changements sont intervenus depuis Albertville. En biathlon, l'épreuve féminine de relais gagne une concurrente par équipes, en passant du 3 x 7,5 km au 4 x 7,5 km. Les épreuves de short track s'enrichissent du 1000 m femmes et du 500 m hommes ; les épreuves individuelles sont donc les mêmes pour les femmes et les hommes. Aux épreuves de bosses en ski artistique, viennent s'ajouter une épreuve féminine et une masculine de saut, où les skieurs doivent faire des figures en l'air.

Les athlètes norvégiens eurent envie de bien se comporter devant leur public, qui se déplaçait par dizaines de milliers, quel que soit le temps, même par -15°. Ainsi en ski alpin, réussirent-ils à occuper les 3 premières places dans l'épreuve masculine du combiné.
En ski nordique, ils remportèrent 3 titres masculins sur 5 et échouèrent d'une spatule derrière l'Italie lors de l'épreuve de relais, pour la 4e médaille de Bjorn Daehlie à Lillehammer, après les 4 déjà remportées à Albertville. Les femmes remportèrent quant à elles deux autres médailles.
Les hommes remportèrent aussi 3 médailles en saut à ski et autant en combiné nordique.
S'ils ne remportèrent aucune médaille en bobsleigh, biathlon, hockey sur glace, luge, patinage artistique et short track, il n'en fut pas de même en patinage de vitesse, où 5 médailles tombèrent dans leur escarcelle, dont 3 en or pour Johan-Olaf Koss.

Ces premiers Jeux d'hiver "décalés" furent une réussite tant au niveau de l'organisation que du public qui avait répondu très massivement à l'appel et qui manifestait une ferveur sans égal, même pour des athlètes étrangers. Ces Jeux furent conçus dans le respect de la nature et de l'environnement et serviront de modèle pour les prochaines éditions.


<< 1992 : Barcelone et Albertville Sommaire Glossaire 1996 : Atlanta >>
  © Michel RELET 2000-2002.
Si vous avez des remarques, des suggestions, n'hésitez pas à me contacter.