Mon CV
Réalisations

 

Calendrier
Liens

 

Histoires
Sydney 2000
Salt Lake City 2002

 

Escrime
Drapeaux

Histoires olympiques


La vitesse de croisière

Après la Seconde Guerre Mondiale, on pouvait se demander si le mouvement olympique allait résister à une telle épreuve.

Les Jeux de Londres et de Saint Moritz en 1948 allait répondre de manière éclatante à cette question : le mouvement olympique avait bel et bien résisté et n'en devenait que plus fort.

Pendant plusieurs olympiades, le nombre de sports allait demeurer inchangé et apportait ainsi une certaine stabilité au mouvement olympique.
Les concours d'art, créés par Coubertin, ont fait leur dernière apparition à Londres mais les arts et les Jeux vont rester très proches au travers des animations organisées en parallèle des manifestations sportives.

Malgré tout, les changements politiques intervenus à la suite de la Seconde Guerre Mondiale allaient interférer dans le monde sportif, et la guerre froide entre les 2 blocs trouvait son prolongement sur les terrains de sport et amenait des dérives dont personne alors ne s'inquiétait, mais qui allaient faire beaucoup de mal au sport.


<< 1948 : Londres et Saint Moritz Sommaire Glossaire 1952 : Helsinki et Oslo >>
  © Michel RELET 2000-2002.
Si vous avez des remarques, des suggestions, n'hésitez pas à me contacter.