Mon CV
Réalisations

 

Calendrier
Liens

 

Histoires
Sydney 2000
Salt Lake City 2002

 

Escrime
Drapeaux

Histoires olympiques


1928 : Amsterdam et Saint Moritz

Sports d'hiver
bobsleigh, combiné nordique, hockey sur glace, patinage artistique, patinage de vitesse, saut à ski, ski nordique, skeleton


Sports d'été
athlétisme, aviron, boxe, cyclisme, équitation, escrime, football, gymnastique, haltérophilie, hockey sur gazon, lutte, natation, pentathlon moderne, plongeon, voile, water-polo


Concours d'art
architecture, littérature, peinture, reliefs et médailles, sculpture

Amsterdam avait tenté sans succès d'obtenir l'organisation des Jeux Olympiques en 1916, 1920 et 1924. Finalement sa persévérance va être récompensée en 1928.
Un stade fut construit pour l'occasion sur un polder, et les plans de ce stade valurent à son architecte un prix olympique dans le concours d'architecture. Les concours d'arts avaient toujours leur place dans le programme olympique, et un nouveau concours consacré aux reliefs et médailles s'ajouta aux épreuves de littérature, sculpture et peinture.

La flamme olympique en 1928 à AmsterdamLa cérémonie d'ouverture fut le théâtre de nombreuses premières, notamment le lâcher de pigeons pour symboliser la paix et un grand tableau visible de tous les endroits du stade et qui affichait les résultats. Ce fut aussi la première fois que la flamme olympique brûla dans l'enceinte du stade pendant toute la durée des Jeux. Elle fut ranimée sur place.

Les IIes Jeux d'hiver se déroulèrent à Saint-Moritz, en Suisse. Le programme était identique à celui de Chamonix en 1924 dans quasiment tous les sports. Les épreuves de patinage de vitesse étaient presque les mêmes, toutefois l'épreuve combinée sur 4 courses disparut définitivement du programme, et l'épreuve du 10000 mètres fut interrompue puis annulée. De plus, le skeleton, type de luge sur lequel les compétiteurs sont allongés sur le ventre et la tête en avant, se rajoutait au programme. Ce sport ne fut olympique que 2 fois, en 1928 et 1948, et devrait faire sa réapparition en 2002.

Quatre sports qui étaient au programme à Paris ne l'étaient plus à Amsterdam : le polo, qui n'allait redevenir olympique qu'une seule fois en 1936, le rugby qui n'a jamais réapparu, le tennis qui n'allait revenir qu'en 1988 et le tir qui allait reprendre définitivement sa place en 1932.
On notera également le retour du tournoi de hockey sur gazon.

Pour la première fois dans l'histoire olympique, des femmes allaient participer à des épreuves d'athlétisme. Ce n'est qu'après avoir fondé leur propre association et organisé des grandes manifestations athlétiques en 1922 et 1926 que la Fédération Internationale d'Athlétisme Amateur autorisa les femmes à participer aux Jeux. Cinq épreuves féminines étaient au programme : 100 et 800 mètres, relais 4 x 100 mètres, lancer du disque et saut en hauteur. Beaucoup de concurrentes arrivèrent épuisées au terme du 800 mètres, et il fallut attendre 1948 pour voir réapparaître des courses féminines d'une longueur supérieure à 100 mètres !
Le programme masculin fut sensiblement le même qu'en 1924. Les épreuves de cross et celle du pentathlon disparurent définitivement, et il n'y eut aucune nouvelle épreuve.

Les épreuves de voile virent en la personne du prince Olav de Norvège le premier personnage royal à remporter une médaille olympique.

En cyclisme, il y eut 2 modifications : l'épreuve du 50 km sur piste fut remplacée par celle du kilomètre départ arrêté.
Une épreuve supplémentaire d'équitation se rajoutait au programme : le dressage par équipes.
La gymnastique fut le 6e sport à proposer des épreuves féminines. En l'occurrence, il n'y en avait qu'une, le concours général par équipes. Les épreuves masculines de montée à la corde et du saut de cheval en largeur disparurent.
En plongeon, l'épreuve masculine de haut vol fut supprimée, pour revenir en 1996.

A Amsterdam, les pays bannis après la Première Guerre Mondiale, Allemagne, Autriche, Hongrie, Bulgarie, étaient de nouveau autorisés à participer. Encore une fois, les performances furent d'un haut niveau, avec l'établissement de nombreux records, et il y eut très peu de controverses.


<< 1924 : Paris et Chamonix Sommaire Glossaire 1932 : Los Angeles et Lake Placid >>
  © Michel RELET 2000-2002.
Si vous avez des remarques, des suggestions, n'hésitez pas à me contacter.